Comment vivre avec un handicap lourd (ou léger) et comment booster la confiance de nos enfants ?

Comme vous le savez ou peut-être pas, j’ai un fils avec un handicap. Mais il y a handicap et handicap. Mon fils peut être considéré comme chanceux par rapport à bien d’autres. Je fais référence dans cet article à Nick Vujicic. J’ai déjà publié une vidéo fiction sur ma page « inspirations » où la différence est mise à l’honneur. Ci-dessous un lien vers une nouvelle vidéo d’à peine 3 minutes publiée sur et avec Nick.

Nick est né sans membres et malgré son handicap est devenu conférencier international. Evidemment il est passé par des phases de désespoir. Jusqu’à vouloir se suicider. Mais c’est aussi ce handicap qui l’a poussé et amené là où il est aujourd’hui. Et lorsqu’on est un être valide, c'est-à-dire avec des membres, et qui fonctionnent de surcroit, on se dit en voyant Nick, qu’on n’a pas le droit d’être désespéré, de vouloir abandonner. Tout le monde a sa croix à porter dans ce monde. Oui, ok, et après ? Pourquoi je parle de cela ?

Mon fils a donc un handicap minime. C'est-à-dire que ses mains ne fonctionnent pas comme il faut. (Il a un ordinateur pour écrire et n’est pas encore très autonome pour la toilette et les repas malgré ses 13 ans aujourd’hui.) Psychologiquement il n’est pas non plus comme les autres, car il est hypersensible. Mais qui ne l’est pas aujourd’hui ? Ce que je veux dire est que cette « différence » le dérange encore aujourd’hui. Il voudrait être comme les autres.

Nous essayons avec mon mari de lui dire que sa différence est sa force. Ce sont encore des paroles vides de sens pour un gamin de 13 ans. Il aimerait bien, mais ce n’est pas évident à cet âge. Car les ados de son environnement ne sont pas encore larges d’esprit ; il a du mal à se faire des copains. Ils ne le détestent pas, mais ne sont pas forcément proches de lui, cet E.T…

Il est donc primordial pour nous de lui montrer sa force, de lui raconter ce qu’il a accompli. Il est clair qu’avec son passé d’hospitalisations (mensuelles pendant 5 ans), il a fait preuve de patience, de courage et de persévérance ! Il a réussi à guérir de sa thrombopénie, ce qui est un vrai exploit ! Il est mature pour plein de choses  (et totalement à l’ouest pour d’autres). Il est original, drôle et adore écrire (comme tous les membres de la famille Rigolant) Donc je vois une ribambelle de choses positives. Il faut juste qu’il les voie de la même manière.

Mais bon, en tant que parent, on a encore un peu de temps pour l’amener à l’autonomie et à la « super confiance » en lui !

Enfant handicapé ou pas, tout parent rencontre des difficultés avec sa progéniture. Qu’en dites-vous et comment faites-vous pour que votre enfant soit confiant en lui et en son avenir ?

Prenons exemple sur Nick Vujicic et comment se relever quand on tombe. Voici le lien vers sa vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=ZOPf8rHV-Tk

Dites-moi dans les commentaires ce que vous faites pour booster la confiance de vos enfants.

 

handicap

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Steve (site web) 2013-07-04

Bonjour Christine,

Un article poignant qui rappel à tous l'importance de ne pas rester systématiquement centré sur soi et ce rendre compte la chance personnel que nous avons de vivre, simplement vivre.

Cet article m'a fait pensé directement à un reportage que j'ai vu il y a un an à peu près. C'est un jeune homme de 14 - 15 ans très mal dans sa peau à cause de sa différence. Il était né sans bras, jusqu'en dessous de l'épaule pour être exact.

Il a fait la rencontre d'un adulte avec le même handicap que lui, et cet homme avait réussi sa vie, une femme merveilleuse, de beaux enfants, et à réaliser un exploit en traversant le golf de Gibraltar à la nage.

Cet homme a été l'ange gardien de leur fils dans le sens où il comprenait et savait sans un mot ce que ressentait ce jeune homme pour être passé par là lui aussi.

Il est devenu en quelque sorte son mentor et se jeune homme est devenu plus rayonnant que jamais grâce à cette rencontre.

Voilà , j'ai juste eu l'envie d'écrire ces quelques phrases, je n'ai pas réfléchi en écrivant ceci, c'est ce qui m'est venu en lisant cet article.

Bonne journée

Steve

2. christinedenboer (site web) 2013-07-04

Bonjour Steve,
Merci pour ta réaction. Il est clair qu'il est important pour un enfant handicapé de voir des personnes avec un handicap ayant réussi. Pas plus tard que hier mon fils a fait une sortie touristique avec un petit groupe d'enfants handicapés. Cette visite était organisée par une jeune fille avec un handicap qui venait de réussir son BTS toursime. Comme quoi, il y a plein de réussites et il est important de les afficher. Cela donne de l'espoir à tout le monde et effectivement c'est un exemple pour chaque être humain, handicapé ou non !
Bien à toi !
Christine

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau